A caser lors de votre prochaine vinaigrette

Pour cette semaine de rentrée, Bonjour Emile fait monter la sauce.
Pour cette semaine de rentrée, Bonjour Emile fait monter la sauce.
Pour cette semaine de rentrée, Bonjour Emile fait monter la sauce.
La France c’est une tonne de spécialités, de vins, de pâtés, de plats en sauce, de trucs trop bons, ou trop bizarres. Pour découvrir les bonnes petites spécialités bien de chez nous, faisons une halte à Orléans.

Photo @Martin-Pouret.com – Maison Martin Pouret rue du Faubourg Bannier à Orléans – 1797

On le sait pas tous, mais il y a une très ancienne tradition vinaigriere à Orléans ! Oui, oui, vous allez voir, on va parler de vinaigre. Cette tradition remonte carrément au Moyen-Age; imaginez, on fait un vinaigre de dingue à Orléans depuis plus de 600 ans…
D’abord sous la forme de corporations, la production de vinaigre s’est organisée autour d’entreprises emblématiques, comme Martin Pouret fondée en 1797 ou Dessaux Fils, qui a presque aménagé un véritable quartier dans Orléans.
Tout s’explique

La ville possédait l’un des plus importants ports de la Loire et son emplacement géographique n’y est pas pour rien.

En effet, certains vins de Bourgogne ou Val de Loire en transit vers Paris, pouvaient être ralentis par une Loire capricieuse…Les vins qui avaient tourné restaient sur place pour être travaillés en vinaigre !

C’est ainsi qu’Orléans devint LA capitale du vinaigre en France et que la moitié de la production française y a été réalisée jusqu’au début du XXe siècle
Je vous laisse avec une découverte personnelle, impossible de ne pas vous la partager : le mot vinaigre vient de “vin aigre”. Voila, c’est dit, c’est fait et c’est beau.
Cœur sur vous.

Leave a comment