Miroir, mon beau miroir

Fermons les yeux et prenons, tous, une seconde de nos vies pour remercier les proprios du Château d’Azay-le-Rideau au XIXe siècle, la famille Biencourt pour les intimes. Ils ont formidablement poursuivi les travaux pour aboutir à cette façade sud
Fermons les yeux et prenons, tous, une seconde de nos vies pour remercier les proprios du Château d’Azay-le-Rideau au XIXe siècle, la famille Biencourt pour les intimes. Ils ont formidablement poursuivi les travaux pour aboutir à cette façade sud.
Machicoulis pour symboliser chemins de ronde, magnifiques lucarnes pour faire rentrer le soleil, tours d’angle, on y retrouve un remarquable langage architectural, qui prend le vieux gothique has been pour en faire du jeune renaissant. Très grande classe cette façade sud.

Mais il ne manque pas quelque chose à cette photo, hein ?

 

En réalité, le miroir d’eau est une invention du XXe siècle !

Visuel : Touraine Loire Valley / Leonard de Serres / CMN

En 1950, l’architecte en chef des Monuments Historiques fait élargir le bras de l’Indre, justement pour que l’eau borde au plus près les fondations du château. L’idée était peut-être de créer un héritage symbolique des anciennes douves médiévales?
Cela eut comme conséquence de ralentir le cours de l’Indre, et surtout d’offrir au visiteur la possibilité d’admirer le château et son reflet !
Assurément, le château le plus narcissique du Val de Loire 😉

Leave a comment