Vite fait bien fait à Blois !

 
Le Château royal de Blois est régulièrement appelé celui des 4 styles. Le quarté du jour dans l’ordre est :  médiéval, gothique, renaissance et classique.  En ce 500ème anniversaire de la Renaissance, découvrons l’aile François Ier of course.
 
En 1515, le jeu roi barbu aux larges épaules fraîchement couronné, lance son premier grand chantier : réaménager et meubler le Château de Blois afin de vite affirmer sa puissance.
Pour ne pas perdre de temps, il décide de conserver les vestiges médiévaux du château (rempart, tour, etc.) et de les insérer dans un nouvel enchevêtrement, qui donne l’aile qu’on connait. Impossible de tout casser, ça aurait pris trop de temps !
 
La façade des Loges
 
Même si ce sont en réalité des fenêtres séparées, François Ier et son architecte italien créent un effet de loggia ouverte très réussi. Le troisième niveau est lui, une loggia dite “à l’italienne”.
Ces loges permettaient à l’époque d’observer de magnifiques jardins créés par Louis XII et Anne de Bretagne, aujourd’hui disparus.
(les jardins, enfin, Louis XII aussi je crois)
 
Sous les combles, par exemple, une tour médiévale du XIIIème siècle a été arasée pour pouvoir tenir sous la nouvelle charpente !
Vite fait, bien fait, on y voit que du feu.
De l’autre côté de cette aile, on retrouve le fameux escalier à claire-voie qui recèle lui aussi, d’autres mystères…
(oh le suspense de dingue !)