Quand tu souris, je m’envole au paradis

Il existe sur les hauteurs de Chinon, une statue du Sacré-Cœur, très proche de la fameuse statue de Rio de Janeiro (en plus petite hein 😉).
Cette statue a été construite en 1941 pour remercier le Sacré Cœur de sa protection pendant la guerre. Il s’agit donc d’un ex-voto, une offrande en remerciement d’une grâce obtenue.
Retour sur son histoire…

En avril 1940, l’archiprêtre Vivien, curé de Chinon émet le vœu lors d’un prêche, d’ériger une statue du Sacré-Cœur si la ville est épargnée…. C’est ce qui se produisit car Chinon n’a pratiquement pas souffert de la guerre ! En pleine occupation allemande, il fallut une sacré volonté au curé et aux paroissiens pour édifier, un an plus tard, cette statue, qui domine encore aujourd’hui la ville de Chinon. 14 tonnes de béton projeté pour 7 mètres de haut, la statue a connu une construction compliquée par la guerre, le manque d’argent, etc.
Une restauration financée par un appel au peuple
En 2016, une levée de fonds publique, organisée par la Fondation du Patrimoine permet de restaurer la statue, qui ne bénéficie à ce jour aucun classement de protection.
4 infos à déguster autour d’un verre de 🍷!
Pourquoi avoir choisi cette forme?
Simplement car le curé Vivien avait une photo de Christ de Rio affichée dans son bureau !
De quel style est cette statue ?
Le style témoigne une grande simplification des formes et l’usage du béton renvoi aux années 1930.
Regardez à nouveau la photo…elle est pas un peu bizarre quand même ?
Et si ! Car les proportions humaines ne sont pas respectées ! Une importance forte est donnée aux bras et aux mains, afin de symboliser au mieux la notion de protection.
Est-ce possible de la voir ?
La statue est située sur un terrain privé inaccessible au public. Cela reste possible de la voir depuis le bout de la rue Buffon ou depuis le coteau Saint-Martin. Pour plus d’infos, contactez l’association d’éducation sportive et populaire de Chinon.

Leave a comment