Découvrez les Châteaux de la Loire

3000 ! Et oui le voila le vrai chiffre !

 

3000, ça fait un peu beaucoup pour un week-end ou des vacances dans la région.

 

Bonjour Emile vous a donc concocté le meilleur des anecdotes sympas et histoires secrètes des Châteaux de la Loire, pour découvrir le Val de Loire autrement !
Catherine de Medicis trop stylée 👗  👑
Il y a pile 50 ans, sortait sur nos écrans un incroyable film devenu culte ; j'ai nommé Peau d'Ane de Jacques Demy avec la merveilleuse Catherine Deneuve.
Fais chauffer la CB.
3600 pièces ! Qui dit mieux?
Un patrimoine méconnu du Château d'Azay-le-Rideau !
L'histoire du Château de Maintenon, liée à celle du Château de Versailles ! ⛲⛲
Si je vous dis que c'est aux portes d'Angers que l'armée allemande dirigeait ses sous-marins pendant la 2e guerre...
Découverte émouvante à la Tour du Coudray !
Attention la tête, on descend.
Emile s'est mis dans de beaux draps.
Une incroyable histoire quelques jours avant la 2e guerre mondiale !
Ce miroir d'eau est une construction du XXe siècle ! Qui l'aurait crû ?
Le centre de la France !
Un café pour la 2 ! ☕
Oui, oui, carrément.

Charles et Fern Bedaux, un riche couple industriel franco-américain (oui oui, elle s’appelle Fern), propriétaires du Château de Monts, font appel en plein milieu des années folles (1929 pour les intimes) à un célèbre facteur d’orgue américain, Ernest Martin Skinner. Et pourquoi donc me direz-vous? Pour équiper le château d’un orgue à jeu automatique. Si ça peut rassurer vos enfants, le facteur est enfin passé et oui il repassera;)

Construit au XIIème siècle, par Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre et comte d’Anjou (et aussi de Montmirail d’Apremont et de Papincourt), l’hôpital Saint-Jean à Angers est un magnifique témoignage du style gothique angevin. Il s’agit d’une variante du style gothique classique qui se caractérise par des voûtes très bombées, un peu comme votre torse quand vous aurez fini cet article

Bon ok, pour nous tous, Abdelkader… c’est une énorme chanson ! Mais Abdelkader, c’est aussi le nom d’un chef religieux et militaire algérien qui a lutté contre l’invasion française de l’Algérie au milieu du XIXe siècle. Né dans une famille de lettrés, il démontre une sacrée curiosité et de grandes capacités intellectuelles.

Le Château royal de Blois est régulièrement appelé celui des 4 styles. Le quarté du jour dans l’ordre est : médiéval, gothique, renaissance et classique. En ce 500ème anniversaire de la Renaissance, découvrons l’aile François Ier of course.

Dans les années 1830, Balzac séjourne souvent au château de Saché chez les Margonne, vers Azay-le-Rideau. Ses balades dans la vallée de l’Indre ont largement inspiré le roman publié en 1836, le Lys dans la Vallée.

Prenez l'air en Val de Loire

Mémoire en forêt de Blois
Upside down
Emile enfile sa toge et ses sandales.
Découverte à la cool de la culture des verres à soi en Val de Loire.
En Val de Loire, on a pas de pétrole mais on a des 💡.
3600 pièces ! Qui dit mieux?
L'histoire du Château de Maintenon, liée à celle du Château de Versailles ! ⛲⛲
A l'herbe de bison cultivée dans les Alpes Mancelles ❤️
Si je vous dis que c'est aux portes d'Angers que l'armée allemande dirigeait ses sous-marins pendant la 2e guerre...
Nous finissons cette série spéciale "confinement" par un endroit qui vaut vraiment le coup, direction le centre ville de Tours !
Un magnifique pont à découvrir en Touraine.
Le centre de la France !
Bonne nuit !
Un café pour la 2 ! ☕
Sacré FRACas !

Passer des moments simples, authentiques et déconnectés…Jamais cela ne nous a paru plus important en ce moment. Niché dans la vallée de l’Indre, à Azay-le-Rideau, voila un lieu différent, un peu hors du temps. Découverte rétro.

Commençons par les présentations, le pont Jacques Gabriel à Blois porte tout simplement le nom….de son architecte, proche du Roi et premier directeur des Ponts et Chaussées. Un petit faible pour les hommes à perruques? Je vous conseille ses portraits ;).

Le jardin botanique de Tours est le lieu incontournable pour profiter des beaux jours et s’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi.
Bancs qui sont faits ni pour les impotents, ni pour les ventripotents, d’ailleurs.

Entre la circulation du centre-ville et les panneaux de signalisation, il faut quand même faire un peu gaffe pour voir cette étrange statue du centre d’Amboise. Commençons par son titre, peut-être le plus énigmatique de cette affaire.”Aux cracheurs, au drôles, au génie”. Sacré hommage, tout un programme.