Sacré Puzzle !

En ce plein mois d'octobre, nous traversons les Pyrénées ! Et oui c'est comme ça dans Bonjour Emile, on est des dingues.

En ce plein mois d’octobre, nous traversons les Pyrénées ! Et oui c’est comme ça dans Bonjour Emile, on est des dingues.

Connu surtout pour la richesse de ses jardins, la Château de Villandry recèle une pièce assez incroyable : son salon oriental orné d’une magnifique coupole de style mudejar.

Ce plafond hispano-mauresque provient d’un palais espagnol construit au XVème siècle à Tolède. Déjà, ça plante le décor.
Au démantèlement du palais en 1905, Joachim Carvallo, médecin d’origine espagnole et propriétaire du Château de Villandry, rapporte l’un des 4 plafonds en Touraine !
Il est composé de 3 600 pièces et il fallut un an de travail pour le reconstituer, ici à Villandry. Il représente une forme de fusion de l’Espagne au XVe siècle, chrétienne (coquilles de St Jacques, etc.) et musulmane (étoiles à huit branches, etc.).
Le style mudejar en France

Salon mauresque du Château de Monte-Cristo, demeure d’Alexandre Dumas dans les Yvelines. Port Marly, 1846.

Ce style connut un véritable engouement du XVIIIème siècle au XXème siècle partout en France.

L’intérêt pour le style mudejar s’inscrit dans le courant dit orientaliste, qui se développe avec les découvertes artistiques liées à la colonisation et une forme de recherche d’ authenticité.

Ca rappelle pas un peu le pavillon Chinois du château d’Azay-le-Rideau cette affaire de ce style orientaliste?

Alors, lors de votre prochaine visite du Château de Villandry, suivez notre conseil…levez la tête !

Leave a comment