La piste aux étoiles

1904. Un drôle d'équipage traverse la Manche pour rejoindre la France et s'y installer définitivement.
1904. Un drôle d’équipage traverse la Manche pour rejoindre la France et s’y installer définitivement
Et oui, le fameux cirque Pinder, le cirque de notre enfance, est né en Angleterre avant de vraiment se fixer ici, en France. Pour continuer d’impressionner vos proches, vous pourrez rajouter qu’il est né en 1854 (à cette époque, nous, on avait un second empire !) par les frères Pinder (mais ça, on s’en doutait un peu)
Une fois la Manche traversée, la troupe utilise les voiles du bateau pour construire son premier chapiteau !
Imaginez le décor.
Photo @NR – la tournée des éléphants dans le centre de Tours en 1976
Racheté dans les années 30 par un certain Charles Spiessert, Pinder devient peu à peu le plus célèbre cirque ambulant français. Et c’est à Chanceaux-sur-Choisille, dans la grande propriété familiale de Spiessert, puis à Monnaie, le tout à 10 minutes au nord de Tours, que le cirque pose ses valises pendant chaque hiver.
Femmes, enfants, hommes, matériels, véhicules et animaux bien sûr !
La troupe prend l’habitude de séjourner les quelques mois d’hiver en Touraine avant d’étrenner ses nouveaux spectacles ici, et de commencer son tour de France, pour revenir 10 mois plus tard…
Une mémoire entretenue au Musée Maurice Dufresne
Vous l’avez vu, la Touraine a toujours entretenu une très grande culture circassienne et un grand amour pour la piste aux étoiles.
C’est dans un magnifique recoin de l’Indre à Azay-le-Rideau que le Musée Maurice Dufresne entretient et expose de grands chevaux en métal, des voiturettes hippomobiles et même la petite calèche du fameux clown Zavatta !
Alors, c’est le moment de faire le clown, de faire son numéro et d’en faire tout un cirque, car c’est à l’occasion d’une visite simple, authentique et sécurisée que vous pourrez découvrir tous ces petits bouts de notre culture locale !

 

 

 

 

Cette newsletter a été rédigée à une main
au milieu d’un saut de trapèze en collaboration avec :

Leave a comment