Le château coffre-fort

L'un des épisodes les plus incroyables de l'histoire de l'art ! Carrément.
Accrochez-vous.
Bonjour Emile vous parle d’un des épisodes les plus incroyables de l’histoire de l’art. Et ouais, c’est comme ça dans Bonjour Emile.
1937.
Alors que la montée du nazisme fait flipper pas mal de monde en Europe, un certain Jacques Jaujard, alors directeur des Musées Nationaux, fait un énorme pari. Il met en place un incroyable plan de bataille (vous avez saisi le jeu de mot?) pour mettre à l’abri les œuvres du musée du Louvre et éviter ainsi d’éventuels bombardements !

And the winner is Chambord

Fin août 1939, soit une semaine avant l’entrée en guerre, un convoi impressionnant qui comprend quand même le Radeau de la Méduse, la Joconde, et d’autres gribouillages, prend la direction du Château de Chambord !
Les hauteurs sous plafond sont parfaites pour accueillir les grandes toiles des collections, qui n’ont pas pu toutes être retirées de leur châssis. De plus, le grand porche d’entrée, les facilités d’accès ou encore l’éloignement d’une ville (et donc d’un pont, on est en Val de Loire ou pas ;)), sont autant de bonnes raisons de choisir la bicoque solognote.
Cinq conservateurs et une trentaine de gardiens veillent pendant toute la guerre sur des milliers d’œuvres inestimables, souvent dans des conditions très difficiles de froid (jusqu’à  moins 20 degrés !) et d’humidité (c’est la Sologne hein).

Leave a comment