Une bien belle découverte

En se baladant dans le Château d'Azay-le-Rideau, on découvre cette photo accrochée au mur, juste à la sortie de la Grande Salle.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

En se baladant dans le Château d’Azay-le-Rideau, on découvre cette photo accrochée au mur, juste à la sortie de la Grande Salle.

A. Mestral et G. Le Gray, Vue de la face sud du château d’Azayle-Rideau en 1851, carte postale ancienne, 11 x 15 cm © fonds Guilpain. Le pavillon chinois du château d’Azay-le-Rideau, un édifice à la croisée des influences (1823-1855) Olivier Prisset

Mais quel est donc ce bâtiment bizarre collé au château ?
Le suspens est à son max, c’est bon là ? Pour vous, Emile mène l’enquête
Quand on pense au Château d’Azay-le-Rideau, on pense plutôt à son escalier monumental ou encore à ses magnifiques façades Renaissance, mais pas vraiment à ce pavillon chinois, qui, on peut le dire, est totalement passé aux oubliettes !
Un patrimoine méconnu
 O. Prisset, restitution des façades sud et est du pavillon chinois d’Azay-le-Rideau. Le pavillon chinois du château d’Azay-le-Rideau, un édifice à la croisée des influences (1823-1855)

C’est au XIXème siècle que Charles de Biencourt, le propriétaire de l’époque, transforme la physionomie du château en créant ce drôle de pavillon chinois.

Pensé comme une extension du château, il permit d’améliorer le quotidien et le confort du propriétaire âgé et malade…

Mais pourquoi chinois ?

Sachez qu’on trouve de très nombreux bâtiments d’inspiration orientale au XIXème siècle, où l’on a vraiment (re)découvert ces langages esthétiques et architecturaux. La période a vraiment trop la classe.
Ce week-end, le temps s’annonce idéal pour (re)découvrir le “diamant taillé à facettes serti par l’Indre” comme disait Balzac, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.❤️
L’occasion de déambuler dans les jardins à l’anglaise, sous les combles à la recherche des chauve-souris et bien sûr, de contempler la façade sur le miroir d’eau.😍

Leave a comment