FRACas à Orléans

On va se l'avouer...on sait pas trop sur quoi on vient de tomber quand on le découvre en marchant dans Orléans. Le Fonds Régional d'Art Contemporain (ou FRAC) de la Région Centre-Val-de-Loire, est l'un des principaux centres de médiation d'art contemporain de la région.
Emile trouve ce truc très bizarre (mais adore) !
On va se l’avouer…on sait pas trop sur quoi on vient de tomber quand on le découvre en marchant dans Orléans. Le Fonds Régional d’Art Contemporain (ou FRAC) de la Région Centre-Val-de-Loire, est l’un des principaux centres de médiation d’art contemporain de la région.

L’état ou plutôt ici, les régions via ces FRAC, achètent de l‘art contemporain, pour constituer un patrimoine, soutenir la création et diffuser le fonds par des expositions permanentes ou temporaires. Créées par Jack Lang, ces collections publiques en région d’art contemporain, restent peu connues du grand public…
Découverte de l’étonnante architecture du nôtre, à Orléans. Big up.
Une déformation numérique du bâtiment historique
En 2013, le FRAC Centre-Val-de-Loire s’installe définitivement au 88 rue du Colombier, en plein centre ville d’Orléans. L’agence parisienne Jakob + MacFarlane, dont le travail se caractérise par un usage du numérique pour déformer les formes, est retenue pour aménager les 3300 m2 de cet ancien site militaire. C’est ce qui va être fait à Orléans !
Les Turbulences (nom donné à l’oeuvre qui fait office d’accueil et de signal urbain), sont le produit d’un travail numérique de déformations : la structure de l’ancien bâtiment est complètement décomposée !
Trois excroissances de vert et d’acier qui sortent de terre, sont pensées comme une greffe du bâtiment historique. Passionné d’architecture ou pas, c’est vraiment à voir, c’est incroyable. Mais bien sûr, profitez d’y être pour découvrir les collections. (Et puis ça les mecs, ça, c’est un Koendelietzsche, c’est pas un porte-manteau !)

Leave a comment